Société Française d'Études et de Recherche sur l’Écossisme

 

(c'est l'ensemble des grades pratiqués au XVIIIème siècle avant la constitution des rites.)

 

Cette société est indépendante de toutes obédiences maçonniques

 

et de toutes autres associations.

 

 

 

S.F.E.R.E.

 

 

 

PRÉSENTATION

PUBLICATION COLLOQUE ADHÉSION CONTACT

  

Séminaire du 26 novembre 2016
à l’Hôtel Millenium Paris Opéra
12 Boulevard Haussmann - 75009 PARIS
Métro : Richelieu-Drouot


La SFERE organise le samedi 26 novembre 2016 de 14 h à 18 h un séminaire

Jean-Michel MATHONIÈRE,


spécialiste du compagnonnage et auteur de plusieurs livres dont

Le plan secret d’Hiram –

Fondements opératifs et perspectives spéculatives du tableau de loge,

interviendra sur le thème suivant :

« Les interférences entre spéculatifs et opératifs français aux XVIIIe et XIXe siècles. »

On a souvent réduit la question du rapport entre opératif et spéculatif à la question des origines
des premières loges spéculatives, question qui reste au demeurant sujet à débats. Mais, quoi qu’il
en soit sur le fond des racines opératives de la franc-maçonnerie britannique, c’est un peu
négliger le fait que lorsque la tradition maçonnique s’implantera en France au début du XVIIIe
siècle, elle y rencontrera rapidement des organisations initiatiques de métier installées là depuis
longtemps. Il s’agit non seulement des compagnonnages urbains, au premier rang desquels ceux de
tailleurs de pierre, mais aussi, quoi que l’on puisse considérer que ce n’en est qu’une forme
particulière, les fraternités forestières de fendeurs et de charbonniers — dont on sait la fortune
qu’elles connaîtront dans leur adaptation maçonnique.
Au travers de quelques cas de figure documentés et variés, s’échelonnant du XVIIIe au XIXe siècle
et provenant tantôt du monde compagnonnique, tantôt du monde maçonnique, nous analyserons les
regards croisés que se portèrent opératifs et spéculatifs et quelques-unes des interférences qui se
produisirent au niveau des rituels et des symboles, concernant également, quelquefois, la sphère
des hauts grades maçonniques ou des rites quelque peu inattendus.

Le séminaire est ouvert à tous. Celles et ceux, maçons et non maçons, qui sont intéressés par le
thème de l’Écossisme (l’ensemble des grades maçonniques pratiqués au XVIIIe siècle avant la
constitution des rites) et le fait maçonnique, qu’ils soient ou non membres de l’association. Nous
suggérons aux intéressés de s’inscrire au plus vite car les expériences antérieures nous ont montré
que les demandes excèdent assez vite la capacité des locaux. Notrenouvellesallenepeut accueillir
que 100 personnes.


Pour s’inscrire, se reporter au bulletin d’inscription ci-dessous à adresser à

SFERE

BP 10105

92704 COLOMBES CEDEX

 

inscription

__________________________________________________________________________________________

Sont disponibles les actes des colloques

 

les actes du colloque du 21 septembre 2013

«  Le chevalier inattendu, une nouvelle approche  »

«   L'état de CBCS est-il une finalité ? " par Roland Bermann,

« Le destin paradoxal du Chevalier Maçon   » par Ter esa Battesti

« L'instant où le voile du Temple se déchire, ou la naissance d'un Chevalier à travers les grades de sagesse » par Hervé Vigier

Le grade de Rose Croix et le christianisme primitif parJérôme ROUSSE LACORDAIRE réedition

Un rituel de Rose Croix de 1765

les actes du colloque du 10 novembre 2012

 

« De la chevalerie rosicrucienne à la chevalerie templière"

 

« Une chevalerie méconnue : les grades maçonniques du  Saint-Sépulcre »

par Pierre Mollier,

« Comment faut-il comprendre la chevalerie dans l'esprit  du Chevalier Bienfaisant de la Cité Sainte»

par Thierry Boudignon 

 

« L'imaginaire chevaleresque et les ordres de chevalerie maçonnique »

par Pierre Girard-Augry

les actes du colloque du 16 avril 2011

les actes du séminaire du 19 novembre 2011

le Noachisme

par Ywan DE RYDDER, Paul ROUSSEAU, Françoise MOREILLON et Jean-Pierre LASALLE.

les actes du séminaire du 23 octobre 2010

 

EPUISE

Judéo-Christianisme, théurgie et franc-maçonnerie au XVIIIè siècle

l’Ordre des Chevaliers Maçons Élus Coëns de l’Univers »

par Serge CAILLET

 

les actes du colloque du 20 mars 2010

Royal Arch et Arc Royal 

 « La légende du  Royal Arch au Rite Écossais Ancien et Accepté » par Jean-Pierre DONZAC,

 

« L'Arc Royal et ses variantes anglo-saxonnes » par Bernard DAT

 

« Un cousin de l'Arc Royal, le 2ème Ordre du Rite Français » par Jacques MLYNARCZYK

 

les actes du séminaire du 17 octobre 2009

 

« Anti-MaConnerie et Hauts Grades 1897 - 1939 "

 

 par Michel JARRIGE

 

 

les actes du Colloque du 24 mai 2008 

 

l'iconographie dE l'ecossisme

 

 

L’influence de l’emblématique de la Renaissance dans l’iconographie maçonnique

par Irène MAINGUY :

 

La construction de l' iconographie des tableaux de loge des hauts grades du REAA

par Dominique JARDIN:

Images du Temple dans la numismatique maçonnique par Marc LABOURET:

 

Les actes du  Séminaire du 6 Octobre 2007

 

Armand Bédarride (1864 -1935)

 

Un dignitaire du Grand Orient de France, victime de l'affaire des fiches.

 

 

par Irène Mainguy

 

 

les actes du Colloque du 14 avril  2007

 

QUATRE GRANDES FIGURES DE L' ÉCOSSISME

 

Albert PIKE 1809-1891

par Bernard DAT

,

Eugène GOBLET D'ALVIELLA 1846-1925

par Michel BRODSKY,

 

Camille SAVOIRE 1869-1951

par Dominique DAFFOS et Patrick HILLION

 

Joannis CORNELOUP  1888-1978

par Irène MAINGUY et Laure BERAUD

les actes du Colloque du 15 mars 2006 

 

AUTOUR DES GRADES D'ELUS

 

EPUISE

 

La thématiques élus dans le parcours du REAA’ par Irène MAINGUY :

 

L'ordre des élus du rite français,

une tentative de synthèse par Ludovic MARCOS

 

Le grade de Rose Croix et le christianisme primitif par Jérôme ROUSSE LACORDAIRE

Un rituel de Rose Croix de 1765

 

 

Bon de commande 

date de dernière mise à jour, le 7 avril 2016